Accueil

Médias

L'agence de communication MediaScope

Cinéma

Article précédent

Article suivant


TF1- Primaire à Gauche  » Quand on promet tout ….il faut dire comment on finance » (François de Rugy)

studio565

Pour le premier débat de la primaire à gauche qui doit désigner le candidat socialiste (et alliés) pour la présidentielle, les sept candidats à la primaire organisée par le Parti socialiste.

Trois débats sont prévus avant le premier tour de la primaire à gauche.

LE MEDIASCOPE |LOGO © www.lemediascope.fr 12.1.2017• Mis à jour le 12.1.2017 / publié par Elodie Gazan
Article édité et mis en une par la rédaction

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audiences et vous proposer une navigation optimisée, des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts ainsi que la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux.

« il faut dire comment on finance »

(François de Rugy)

Jeudi sur TF1, LCI, Public Sénat et RTL, Manuel Valls, Vincent Peillon, Jean-Luc Bennahmias, Benoît Hamon, Arnaud Montebourg, Sylvia Pinel, et François de Rugy présentaient leur projet.

Les grandes thématiques: les questions économiques et sociales (fiscalité, chômage, temps de travail), le terrorisme et la sécurité en France, mais aussi la crise syrienne, et des sujets autour de la République, la laïcité et la place de l’islam en France.

Manuel Valls le premier des candidats à prendre la parole après tirage au sort l’ex-Premier ministre a mis en avant son expérience dans un «monde difficile et incertain» et a affirmé avoir l’énergie pour changer la société.

De son côté, le député écologiste de Loire-Atlantique François de Rugy a expliqué que ce débat ne doit pas être le bilan du quinquennat de François Hollande, puis a mis en avant son projet écologiste «de bon sens».

Vincent Peillon a déclaré «Les divisions sont inutiles, elles nous font du mal». «Je veux être le président qui tourne la page». Il évoque «un projet de justice et de progrès» a ajouté l’ancien ministre de l’éducation nationale.

Sylvia Pinel ancienne ministre a souligné sa singularité en tant que femme candidate et a dit vouloir donner «de l’espoir» aux Français avec et un projet économique «moderne» et en défendant l’Europe.

Benoît Hamon: l’ancien ministre est revenu sur sa proposition de mise en place d’un «revenu universel» et a appelé à partager son constat de la transition de la société, grâce au numérique notamment.

Arnaud Montebourg affirme avoir «toujours été constant» dans ses programmes. «Je pense aux ouvriers de Florange, aux enseignants, cette France qui travail ou voudrait travailler.

L’ancien ministre a ajouté « Je demande votre confiance pour battre l’extrême droite, le candidat ultra libéral brutal qu’est François Fillon.» «Mon projet (vise à la) transformation concrète et profonde du système politique et financier européen.3

Jean-Luc Bennahmias dernier des candidats à prendre la parole après tirage au sort a souligné «L’intérêt général qu’il faut défendre» et a aussi défendu un revenu universel, «un socle environnemental et fiscal» modifié.

Jean-Luc Bennahmias est le seul qui ne porte pas de cravate ce jeudi.co-président de l’Union démocrate et des écologistes.

Jean-Luc Bennahmias a confié sur la chaîne Public Sénat à propos de ses préparatifs pour l’émission «J’ai répété la première minute et la dernière minute avec un metteur en scène, j’espère qu’il sera content de moi ».

Vincent Peillon est opposé au revenu universel porté par Hamon ou encore Jean-Luc Bennahmias.

Voir : TF1- Audience- primaire de la gauche (1er débat ) sous les 20%/ M6 « Limitless »

Vincent Peillon a indiqué « Je voudrais revenir sur sa praticabilité: elle ne l’est pas. Philosophiquement, je pense que c’est une idée qui pose un gros problème car ce revenu remettrait en cause le principe de solidarité » a estimé l’ancien ministre.

Lancé officiellement ce jeudi, le CPA, acronyme du Compte personnel d’activité, le dispositif a été présenté comme « la réforme la plus importante du quinquennat » par le président Hollande.

Valls veut «fusionner les minimas sociaux »

Manuel Valls a proposé un «revenu minimum décent» car dit-il: «je veux une société du travail. Le travail, c’est la dignité». Le revenu (800 à 850 euros par mois) serait attribué aux personnes précaires «sous conditions de ressources, à toute personne âgée de plus de 18 ans et résidant régulièrement sur le territoire national». Cette proposition serait financée et mise en oeuvre par la branche famille de la Sécurité sociale, pour un coût estimé à 30 milliards d’euros.

Benoît Hamon souhaite «mettre en œuvre un revenu universel »

Le revenu universel est présenté par Jean-Luc Bennahmias et Benoît Hamon qui y sont favorables comme une réponse à la pauvreté qui progresse en France ainsi qu’aux menaces qui pèsent sur de nombreux emplois en raison des progrès de la numérisation et de la robotisation.

Benoît Hamon souhaite «créer un revenu universel d’existence d’un montant de 750 euros par mois pour tous les Français dès l’âge de 18 ans» ( le revenu universel serait pour Jean-Luc Bennahmias entre 500 à 700 euros par mois).

Ce revenu serait mis en place dans un premier temps sur la base du RSA majoré de 10%» (ce qui représenterait près de 590 euros) « entre 2018 et 2020″, et serait versé chaque mois aux «50 millions d’adultes que compte la France» pour atteindre ensuite 750 euros mensuels.

Le coût total de cette mesure est estimé à 829 milliards d’euros par Benoît Hamon.

Les autres candidats sont très critiques contre ce revenu universel.

Manuel Valls a évoqué la défiscalisation des heures supplémentaires pour «redonner du pouvoir d’achat aux Français» et a ajouté «Quand on s’est trompé on reconnaît ses erreurs.»

En 2011, le candidat à la primaire annonçait vouloir « revenir sur la défiscalisation des heures supplémentaires qui n’ont rien changé et ont détruit l’emploi ».

«Le CICE, nous commençons à en tirer bénéfices», assure Manuel Valls

Le CICE créé en 2013, vise à permettre aux entreprises d’investir et d’embaucher, coûtant 20 milliards d’euros par an à l’État français.

Le bilan du Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE), trois ans après son lancement, apparaît très contrasté. Selon un rapport parlementaire présenté cet été, la mesure phare du quinquennat de François Hollande est un dispositif « complexe », « mal ciblé » et qui ne suppose pas de contrôle sur son usage réel.

Manuel Valls : «J’assume le CICE» (de 40 milliards d’euros)

«Il fallait donner des marges à nos entreprises (..) et aujourd’hui nous commençons à en tirer des bénéfices». S’il estime qu’il y a trop de chômage, l’ancien Premier ministre explique : «Je veux poursuivre le soutien à l’innovation»

Arnaud Montebourg veut augmenter l’impôt sur les profits des banques

Arnaud Montebourg explique : «Le seul impôt que je m’autorise à augmenter est sur les profits et super-profits des banques». «Nous allons leur demander de financer mon plan de bataille contre le chômage en leur prenant cinq milliards tous les ans.»

François de Rugy critique les annonces des candidats:

«Je mets en garde les candidats prêts à sortir leurs carnets de chèques», lance l’élu. Le député ex-EELV explique ainsi : «Quand j’entends certains candidats annoncer de nouvelles dépenses à tout va (…). Attention. Quand on promet tout un tas de dépenses supplémentaires, il faut dire comment on les finance. (..) ».

François de Rugy souhaite notamment «la hausse du salaire net» en supprimant la cotisation famille et en baissant le coût du travail.

S’agissant du bilan du quiquennat, Arnaud Montebourg a déclaré «difficile à défendre mais qui contient des avancées »

Jean-Luc Bennahmias : «Pas si mauvais que cela, peut mieux faire»

François de Rugy «contrasté, en demi-teinte»

Benoit Hamon: «un sentiment d’inachevé»

Vincent Peillon «profonde incompréhension (…) crise très profonde»

Manuels Valls s’est dit «fier notamment face au terrorisme»

Sylivia Pinel: «responsabilité».

Tension sur la Loi Travail

La perspective de la division de la gauche à la présidentielle est débattue.

A la question ++ Faut-il faire alliance avec Emmanuel Macron ou avec Jean-Luc Mélenchon pour rassembler la gauche avant le premier tour de la présidentielle et s’effacer derrière l’un d’eux ?++

Vincent Peillon dit ne pas vouloir être « sectaire et brutal » et juge que le coeur de la gauche est le Parti socialiste.

« Je vous rappelle que Jean-Luc Mélenchon a été ministre socialiste… alors on ne pourrait pas lui parler ? » Manuel Valls contourne lui aussi la question, mais appelle aussi au rassemblement a expliqué Vincent Peillon.

De son côté, Arnaud Montebourg assure qu’il ne se retirera pas en faveur de Jean-Luc Mélenchon.

Benoît Hamon « Je m’engage à faire en sorte que le dialogue existe » avec les deux autres candidats de gauche.

Voir aussi : (Vidéo) C8 : Laurent Baffie regrette d’être resté dans » Salut Les Terriens » à l’arrivée de l’ex-mentor des frères Kouachi ( Farid Benyettou)

 

(Vidéo) France 5 : Yann Moix critique « C à vous » d’Anne-Sophie Lapix jugée « fausse »

+

(Vidéo) Valls après Sarkozy déclare aussi « J’ai changé »

(Vidéo) N. Sarkozy à vélo surpris à contresens par un policier (Saint-Tropez)

+

« Hollande est un faux gentil et un vrai méchant » (son ex-conseiller Aquilino Morelle-

(Vidéo) Canal + : malaise en direct de l’actrice de « Dalida » ( Le grand journal)

+

(Vidéo) 2017 – prévisions économiques – Faut-il croire les experts ?

Canal+ : pourquoi « Catherine et Liliane » n’ont pas rejoint Yann Barthès ? (TMC)

 

Abonnez vous à partir de 1 €
Réagir
Ajouter
Archives
Suivez-nous

Google+ Instagram Facebook Twitter Mobile RSS

Photo d’illustration.

Médias infos : : assurance vie, Marisol Touraine, Société, Docteur Fraudes Chirurgien esthétique, Économie, ABC, Monde, Docteur Fraudes, maquillage, NKM, Médias, assurance 3, Claire Chazal, Sports, Terre, chirurgie esthétique, clinique, Sciences, consommation, chirurgie esthétique, légal ,immobilier, Education Nationale, Débats, Culture, clinique 2, International, Boulogne, sémantique, Aréva, préjudices, génétique, Droit Internet, patients, CNRS,programmes TV, stars 2, euro,France, Publicis, Tourisme Banque, Droit Internet 2, Blog EL, Bourse, débouté, Sicav FCP, Livret A, Argent, Épargne, clinique 3, Poker, Crédit Immobilier, Tube 6, livres, Tube, tube 5, Festival de Cannes, Topfilms, Tube 2, patients, ACBM, Tube 3, Tube 4, avocats Internet publicité, avocats accidents, publicité 2, pub 3, liberté d’expression, CEDH, Mediation, Mediation 2, avocats accidents de la route, référencement, accidents avocat, acteurs,

Santé 8, stars , Santé 7, Nabilla, jurisprudences, Tribunal, Santé 1, médecins, avocats, absence 3, euro, Dernières Actualités, Interventions, Web, Refus , Rhinoplastie, animateurs tv, refus, Docteur Fraudes, Liposuccion, Top meilleurs, ACBM, Rhinoplastie 2, Chirurgie esthétique du ventre, conseils, Avis, Avis 2, Avis 3, avis 4, avis 5, avis 6, avis 7, Lifting du visage, beauté, Interview 4, Interview 5, Interview 6,Santé 8, tube 2.0 maquillage, stars , Santé 7, Tribunal, Santé 1, médecins, absence 3, Dernières Actualités, euro 2, Interventions, Web,Refus ,Droit Internet 2, absence 3, refus 2, expertises 2, TF1, avis 8, préjudice 2 , Vidéos,meilleurs, santé 4 , ACBM, Internet, meilleurs, consommation, meilleurs 3, , santé 5, Blog, , Débouté Droit Internet,audio, audio 2, TopFemmes, annonce légale moins cher, légal Expertis,Expertis 2,

COPYRIGHT ©2006-2016 © www.lemediascope.fr Tous droits réservés

Service Client Mentions légales Conditions générales d’utilisation Charte des commentaires Contacts Archives sujets en regions Boutique Régie Publicitaire

La fréquentation du MEDIASCOPE © www.lemediascope.fr est certifiée par l’OJD

Tags: , , , , , , , , , , , , ,

Partager :
 



Retrouvez lemediascope.fr sur :
Retrouvez-nous sur Facebook     Retrouvez-nous sur Twitter     Retrouvez notre flux RSS     Abonnez-vous pour recevoir nos articles par mail.    

L'actu>>

TF1-Macron : F. Hollande n’a pas apprécié l’interview
(Vidéo) Harcellement -Marion Cotillard « J’ai moi aussi été confron­tée à des préda­teurs » (Affaire Harvey Wein­stein)
(Vidéo) « Omar Sy a demandé qu’on ne m’invite plus dans les médias» ( Zemmour)
TF1 audience « Joséphine, ange gardien » ( 20 è anniversaire) / M6 « Le loup de Wall Street »
(vidéo) Harcèlement sexuel « je me suis mal exprimé. Je le regrette » ( Bruno Le Maire)
TF1 – Réaction Macron 20h « les questions – des journalistes- n’étaient pas à la hauteur des réponses »
TF1- audience Emmanuel Macron au 20h ( dimanche 15 octobre 2017 )
TF1-Macron : chômage «La plénitude» des résultats interviendra «dans 1 an et demi, 2 ans»
Hulot répond aux rumeurs de démission « Quand on annonce mon départ, je suis toujours le dernier informé  »
(Vidéo) France 2- Ruquier « Top et Flop » de la semaine ( on n’est pas couchés)
France 2 audience 20h ( Delahousse – Marlène SCHIAPPA) / TF1 ( 20h) + france 3  » Plus Belle la Vie »
(Vidéo) « les médias ont fait l’élection de Macron » (Eric Zemmour )
(Vidéo) Richard Ferrand: classement sans suite décide le parquet ( affaire des Mutuelles de Bretagne)
Les « Inrocks » : Colère de Raphaël Enthoven ( Bertrand Cantat en Une « pour doper ses petites ventes » )
(Vidéo) France insoumise : Raquel Garrido et Alexis Corbière occupent encore leur HLM à Paris
Réactions France- Biélorussie « Depuis que Deschamps est là ( ..) on n’est pas emballés par cette équipe.. » ( Riolo-RMC)
(vidéo) Retour de la vignette auto – la fausse bonne idée de Le Maire ?
« Les Chinois ont pris le pouvoir » en économie (F-Olivier Giesbert à Natacha Polony )
TF1 « quand on est une femme ..les interviews politiques sont plus difficiles  » (Anne-Claire Coudray )
France 2 : audience 20h ( Anne sophie Lapix en forme ) au dessus des 5 millions de téléspectateurs)

opinionscope>>

TF1- Macron : l'interview vous a t-elle convaincu ?

Chargement ... Chargement ...
Tous les sondages