Accueil

Médias

L'agence de communication MediaScope

Cinéma

Article précédent

Article suivant


(Vidéo) Gabriel Matzneff : « même si on n’a pas d’argent, il faut vivre comme si on en avait ».

ALP8777

Invités de l’émission littéraire dela chaîne Public Sénat, Bibliothèque Médecis les écrivains Gabriel Matzneff, Michel Winock, Christian Duverger, Alice Ferney ( 1 er mars 2013)

Gabriel Matzneff a publié début 2013 « Séraphin, c’est la fin ! » aux éditions de la Table ronde.

JP Elkabbach : Le mixte d’arrivistes, de jaloux, de lâches qui constitue le milieux artistique littéraire qui vous traite comme si vous n’existiez pas, mais MATZNEFF ne se plaint jamais

Gabriel MATZNEFF : C’est vrai je ne me plains jamais, (SUSTINE ET ABSTINE (Souffre et abstiens-toi.) Oui du Stoiciens c’est de la grande tradition stoicienne.

JP Elkabbach : Il ne se plant jamais MATZNEFF et il existe ….

Gabriel MATZNEFF : Je ronchonne dans mes livres. Je ne me plains pas mais j’explose comme un de mes maîtes Flaubert , qui signait certaines de ses lettres votre excessif. Alors évidemment je suis excessif et je m’en vante, je m’en flatte.

JP Elkabbach : Il y a Flaubert et quelques uns auxquels vous êtes fidèles. On dit ou vous a fait ou vous êtes fait la réputation d’un infréquentable, mauvais sujet d’un polisson etc… mais vous n’êtes pas cela . Vous dites ++ MATZNEFF est un écrivain engagé, un citoyen attentif à la vie politique, un polémiste qui défend les causes qu’il croit justes ».

Gabriel MATZNEFF : Oui, je pense qu’un écrivain… je ne vis pas dans un septième ciel, je me passionne pour la vie publique pour la respublica …et avant le début de l’émission avec M. Winock j’évoquais le journal Combat où j’ai fait mes premières armes.

A l’époque c’était le Combat de Smadja de Philippe Besson et d’Henry Chapier (…) .. Parce que ce livre pour reprendre ce mot est une « « mixte » de courts textes polémiques d’actualité et puis des essais plus longs plus réfléchis sur les auteur qui me tiennent à cœur.

Il y a un grand maître sur Casanova auquel je tiens beaucoup et sur le censure et un tas d’autres sur la censure et un tas de sujets essentiels et qui s’étendent sur une quarantaine d’années. Puisque les dernières pages du livre je les ai écrites là, il y a quelques mois.

JP Elkabbach : Oui elle vont jusqu’en en 2012 et commencent en 1964 c’est à dire la guerre d’Algérie vient de se terminer, on est en pleine guerre froide Est-Ouest et l’empire soviétique menace les Etats Unis et une partie de l’Europe qui la menace à leur tour.

Gabriel MATZNEFF : Je ne sais pas mais le bruit courait.

JP Elkabbach : Mais est-ce que ces pages vous les publiez telles qu’elles ont été écrites, sans
correction

Gabriel MATZNEFF : Non non ce sont des chroniques. Et puis dans ce livre on voit les progrès. Parce-que les premiers textes snt amusants, des textes assez drôles. Il y a un texte sur le Général de Gaulle que je compare à la Castafiore qui est drôle comme on peut écrire ça quand est très jeune.

Et ensuite les textes de la maturité me semblent …et même dans l’ordre de l’écriture. Parce-qu’un écrivain au fond (…) je tiens autant qu’un autre à mes idées que je ne trouve pas plus bêtes que celles d’un autre. Mais ce n’est pas mes idées si singulière soient-elle, ( sur tous les sujets Dieu, les femmes, la politique) , ce ne sont pas ces idées qui font de moi un écrivain.

Ce qui fait de moi un écrivain, car ces idées des milliers de gens sans doute les partagent avec moi, Ce qui fait un artiste en général ou un écrivain, c’est l’écriture c’est le style, c’est la petite musique comme disait Céline. Et je cite dans mon chpitre sur la censure une phrase de Flaubert que je trouve essentielle …

JP Elkabbach : Mais vous avez en commun avec Flaubert une horreur de la bêtise et du monde bourgeois

Gabriel MATZNEFF : une horreur de la lâcheté aussi … Flaubert écrivait à Louise Collet qui était une maîtresse celle là en janvier 1852 « il n’y a ni beaux ni vilains sujets » et on pourrait presque poser comme axiome en posant du point de vue de l’art pur, que le style étant une manière à lui seul de voir les choses.

Et cela signifie qu’il n’y a pas des sujets moraux et des sujets immoraux, des beaux sujets et des mauvais sujets..tout est sujet nous explique Flaubert.

Et l’un de mes livres de chevet c’est les Correspondances de Flaubert et je pense que tous les jeunes qui nous écoutent et veulent s’intéresser à la vie littéraire doivent lire ces Correspondances parce-qu’il donne des conseils à des écrivains qu’il aime comme Maupassant comme d’autres

JP Elkabbach qui cite cite Gabriel MATZNEFF « Je suis toujours ou souvent désargenté mais quand j’en ai envie je n’hésite jamais à m’offrir une huile en ou une bouteille d’un grand vin »

Gabriel MATZNEFF : Oui je pense qu’il faut même si on n’a pas d’argent, il faut vivre comme si on en avait ».

Voir aussi : (Vidéo) Un petit garçon de 5 ans a tué sa petite soeur de 2 ans en jouant avec un fusil offert Kentucky ( Etats Unis)

Nabila : un business ? jusqu’à 7000 euros pour sa présence dans le carré VIP d’une boite de nuit

(Vidéo) Canal + : Tensions Marine le Pen / Anne-Sophie Lapix ( dimanche 28 avril 2013)

France 3 « viré par e-mail » Laurent Bignolas ( Thalassa) réagit

France 2 : Clémentine Autain « que vous consommiez toujours plus et que les produits durent moins longtemps » ( Taddeï)

(Vidéo) France 2 – Ruquier : Jonathan Lambert parodie Christine Boutin ( (27 avril 2013)

France 2 : Melenchon à Jacques Attali « la dette ne sera jamais remboursée «

Partager :

Tags: , , , , , , , , , ,

Partager :
 



Retrouvez lemediascope.fr sur :
Retrouvez-nous sur Facebook     Retrouvez-nous sur Twitter     Retrouvez notre flux RSS     Abonnez-vous pour recevoir nos articles par mail.    

L'actu>>

(Vidéo) Discours Macron : suffira-t-il à mettre fin à la crise des « gilets jaunes » ? ( hausse de 100 euros du Smic, baisse de CSG…)
«Gilets jaunes» Bordeaux : Un manifestant perd un œil dans les affrontements – un autre a eu la main arrachée par une grenade
TF1 audience « Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ? » / M6  » Zone Interdite »/ France 5 « A consumer avec modération »
Débat Marine Le Pen face à Macron « J’étais très fatiguée… » ( entre-deux-tours de l’élection)
« Gilets jaunes » : Pourquoi Macron a t-il recadré Benjamin Griveaux ? les audiences tv sont-elles boostées par les « gilets jaunes » ?
gilet jaune  » en mai 68 Il était inconcevable de piller ou mettre le feu à des habitations » ( Henri Weber )
TF1 audience  » L’Étrange Noël de Jeff Panacloc » devancé par France 3 / « Téléthon 2018 – La grande fête » sous les 7% ( Nagui -Sophie Davant )
Gilets Jaune : Macron réagit après l’acte 4 ( samedi 8 décembre)
« Gilets jaunes » : Trump ironise sur les accords de Paris «Les gens ne veulent pas payer » ( pour le Climat )
Média : pourquoi le PSG qualifie «L’Equipe» de….. « média de désinformation » ?
Xavier Niel (Free) défend Macron « On a un super président qui fait des lois formidables! »
(Vidéo) « Gilets jaunes » acte 4 : 115.000 manifestants en France ( 89.000 forces de l’ordre mobilisées )
Franck Dubosc ne soutient plus les «gilets jaunes», « c’est du passé, monsieur»
TF1 audience finale « The Voice Kids 2018  » ( en baisse) / »Téléthon 2018 : ( Sophie Davant – Cyril Féraud ) ( très faible sur France 3 )
Castaner porte plainte contre Dupont Aignan après ses propos dans « Quotidien » (TMC)
(Vidéo) Blocage des lycées à Grenoble: Une lycéenne «défigurée» par un tir de lanceur de balle de défense «J’avais un grand trou dans le menton »…
Le choc d’images de lycéens à genoux interpellés par la police (Mantes-la-Jolie) – Réaction du ministre ( Blanquer)
TF1 audience « Balthazar » ( Tomer Sisley ) / M6  » « Papa ou maman  » /  » Orelsan le Concert évènement » (TMC)
TF1 audience Edouard Philippe ( 20h) / France 2 ( 20h) /  » Le 20h Le Mag » ( au plus haut) / TPMP ( Nolwenn Leroy)
(vidéo)  » Macron a été élu par défaut » (une gilet jaune)

opinionscope>>

Macron : a t-il eu raison de vouloir rendre hommage à Pétain ?

Chargement ... Chargement ...
Tous les sondages