Accueil

Médias

L'agence de communication MediaScope

Cinéma

Article précédent

Article suivant


” les Français sont encore abusés” ( budget 2016 / dette publique) Marc Touati

Marc Touati

Vendredi 2 octobre 2015, l’économiste Marc Touati sur lemediascope.fr ” ” les Français sont encore abusés” ( budget 2016 / Dette publique).

Marc Touati: Cette semaine économique hexagonale a été marquée par deux évènements principaux : d’une part, l’atteinte d’un nouveau record de la dette publique à 2 105 milliards d’euros, soit 97,6 % du PIB, d’autre part, la présentation du projet de loi de Finances (PLF) 2016.

Dans les deux cas, les efforts marketing et les arrangements statistiques ont masqué la réalité, continuant d’abuser une grande majorité de la population française, qui se retrouve complétement aveuglée et piégée.   © www.lemediascope.fr

” le surendetté -obligé- de vendre ses actifs,

son patrimoine immobilier,

voire ses propres biens, avec,

en bout de course, la faillite”

Ainsi, en dépit de la flambée de la dette publique depuis le début 2008 (+ 852 milliards d’euros et + 33,2 points de PIB), personne ne s’en émeut et surtout pas les dirigeants politiques français. Certes, il faut reconnaître que rapporter le stock de dette publique au flux de création de richesses (c’est-à-dire le PIB) a peu de sens.

En effet, que ce soit pour un ménage, une entreprise et a fortiori un État, il est normal que sa dette dépasse son revenu annuel, sinon il ne serait pas utile de s’endetter. De plus, la dette est souvent saine. Elle permet normalement d’investir, d’embaucher, de consommer, et in fine de soutenir l’activité et l’emploi à l’échelle de la nation.

En revanche, ce qui est beaucoup plus problématique, c’est lorsque cette dette ne génère pas suffisamment de croissance, donc d’activité, de business ou encore de revenus, simplement pour assurer le paiement annuel des intérêts de la dette. Dans ce cas, pour payer ces derniers, il faut encore augmenter son endettement, qui devient alors explosif et se transforme en surendettement.

Pis, cette situation finit par obliger le surendetté à vendre ses actifs, son patrimoine immobilier, voire ses propres biens, avec, en bout de course, la faillite.

Le problème n’est donc pas la dette, mais la capacité de l’endetté à la rembourser, c’est-à-dire à la rendre supportable. On parle alors de soutenabilité de la dette. Bien entendu, dans la mesure où l’horizon temporel des États est bien plus étendu que celui des ménages et des entreprises, il serait possible de laisser croire qu’ils n’obéissent pas à cette règle de bon sens. Comme disait l’économiste Keynes : à long terme, nous serons tous morts.

En revanche, les États perdureront. Au travers de cette analyse, certains ont cru déceler un blanc-seing pour pouvoir augmenter la dette publique indéfiniment. « Au diable l’avarice ! » nous disent-ils. Que l’État s’endette ! Augmentons les dépenses et faisons confiance aux générations futures pour assurer le « service après-vente ».

Ce comportement est évidemment irresponsable. D’abord pour les générations à venir, mais aussi pour celles qui doivent gérer l’explosion de la dette.

Et c’est aujourd’hui notre cas. En effet, bien loin d’avoir contracté une dette soutenable, l’Etat français a dépensé sans compter, et surtout en toute inefficacité. Ainsi, depuis 2008, la croissance n’est que de 0,4 % par an, et ce faisant, l’Etat français doit s’endetter davantage chaque année simplement pour payer les intérêts de sa dette.

C’est ce que l’on appelle la bulle de la dette, qui ne cesse de gonfler et continuera de le faire tant que la croissance molle perdurera, et a fortiori lorsque les taux d’intérêt des obligations du Trésor, qui restent anormalement bas, remonteront.

Il est donc urgent de réagir. Il faut notamment responsabiliser les Français, et a fortiori nos dirigeants politiques, qui doivent enfin comprendre que c’est en menant des réformes structurelles massives (baisse de la pression fiscale, réduction des dépenses publiques, notamment de fonctionnement, réduction du coût du travail, fluidification du marché de l’emploi…) que nous sortirons par le haut de cette crise qui n’en finit plus.

Malheureusement, le second évènement de la semaine, en l’occurrence le PLF 2016, nous montre que nous en sommes toujours très loin. Certes, il y a bien l’annonce du prélèvement à la source (que nous appelons de nos vœux depuis des années et encore dernièrement dans « Guérir la France La thérapie de choc »), mais ce sera pour 2018… si tout va bien…

De même, il y a bien quelques baisses d’impôts ici ou là, mais elles seront compensées par d’autres prélèvements.

Au-delà de ces promesses qui n’engagent que ceux qui veulent bien y croire et qui ne seront certainement pas tenues, il y a encore plus grave. A savoir, un véritable problème de construction, voire toute une série de mensonges, qui rendent le PLF caduc avant même qu’il ne soit mis en musique.

Il y a évidemment, comme tous les ans, des prévisions de croissance trop éloignées de la réalité. Et notamment pour le 1,5 % annoncé pour 2016. Nous serons au mieux à 0,9 %.

Ensuite, il y a des problèmes techniques assez surprenants. Par exemple, la prévision d’une croissance du PIB pour 2015 de 1 % en volume (c’est-à-dire hors inflation) et de 2 % en valeur, alors que la prévision d’inflation du gouvernement n’est que de 0,1 %.

Même si le déflateur du PIB est parfois plus fort que l’inflation des prix à la consommation, il y a donc clairement un problème de calcul. D’ailleurs, pour 2016, les prévisionnistes de Bercy ont retrouvé leurs esprits, puisqu’ils annoncent une croissance de 1,5 % en volume, de 2,5 % en valeur et une inflation de 1 %. Même s’il ne s’agit peut-être que d’une erreur de frappe pour l’année 2015, avouons que cela fait désordre.

Mais ce n’est pas tout. Ainsi, pour 2015, Bercy annonce une dette publique de 96,3 % du PIB, alors qu’elle est déjà de 97,6 % au deuxième trimestre. Cela relève donc du miracle.

De même en ce qui concerne le poids des prélèvements obligatoires dans le PIB qui passerait de 44,9 % en 2014 à 44,6 % cette année et 44,5 % l’an prochain. Que dire alors des dépenses publiques à 55,8 % cette année, alors qu’elles atteignaient déjà 57,2 % au deuxième trimestre, ou encore du déficit public à 3,3 % en 2016 ?!

Bref, comme tous les ans depuis environ une quinzaine d’années, le PLF est un tissu de mensonges agencés pour endormir les Français, les marchés financiers et les investisseurs internationaux. Mais le plus impressionnant c’est qu’en dépit des contre-vérités et des dérapages permanents qui entourent l’élaboration du budget depuis bientôt deux décennies, l’envoûtement fonctionne toujours…

Marc Touati

 

Voir aussi : Marc Touati : “Zone euro / France : les prix rebaissent, le chômage remonte ” 

La surface de la France a augmenté de 500.000 km2 … ( 28 sept 2015)

(Vidéo) Zahia en robe trop moulante, monte les escaliers en canard

+

France 3 – Audience Hollande ( « A l’Elysée, un temps de président » ) devancé par TF1 et France 2

( Vidéo) France 2 : Valls n’apprécie pas la question du journaliste Karim Rissouli « Les réseaux sociaux, ça fait partie de notre société »

D8 – Hanouna : Pourquoi Vincent Bolloré a payé 250 millions d’€ pour le garder ?

+

Cantines : les enfants qui ne mangent pas de porc doivent porter un collier (Auxerre)

 

 

 

Médias infos : : Actualités, assurances, emprunt, Argent, Frais, A la Une, Éditos, Blog, Bourse,, Voyages, Edition abonnés, faits divers, Second Life, interviews, santé, Commerce, Europe, assurance 2, OMC, Commerce, renonciation Conférences, assurance vie, Politiques, Marisol Touraine, Société, ABC, Monde, NKM, Économie, Médias, assurance 3, Claire Chazal, Sports, Terre, chirurgie esthétique, clinique, Sciences, consommation, chirurgie esthétique, immobilier, Education Nationale, Débats, Culture, International, sémantique, Aréva, préjudices, génétique, Terres rares, patients, CNRS, programmes TV, stars 2, euro, France, Publicis, Tourisme Banque, Blog EL, Bourse, débouté, Sicav FCP, Livret A, Épargne, Poker, honoraires avocat, Crédit Immobilier, livres, Tube, Festival de Cannes, Topfilms, Tube 2, ACBM, Tube 3, Tube 4, International, stats économiques, conseils, SAB, indices économiques, Clients EL, associations, santé, justice, International, BFM Business, Vidéo d’entreprises, lemediascope.fr

Animateurs TV, absence certificats, Rhinoplastie, animateurs tv, refus, Liposuccion, Top meilleurs, ACBM, Chirurgie esthétique du ventre, conseils, Lifting du visage, beauté, Photos, fautes, Santé 8, maquillage, stars , Le botox, Santé 7, Nabilla, jurisprudences, Tribunal, Tribunal 2, Santé 1, médecins, absence 3, Dernières Actualités, Interventions, Web, Refus Témoignages, Appel, Santé 9, Droit Internet 2, absence 3, refus 2, expertises 2, TF1, préjudice 2 , Vidéos, sanctions, absence 4, sanctions 2 ,absence 5, meilleurs, santé 4 , ACBM, Internet, meilleurs, , absence 6, consommation, absence 7, sanction, santé 5, Blog, expertises, Débouté Droit Internet, TopFemmes, Expertis, Expertis 2

Partager :

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Partager :
 



Retrouvez lemediascope.fr sur :
Retrouvez-nous sur Facebook     Retrouvez-nous sur Twitter     Retrouvez notre flux RSS     Abonnez-vous pour recevoir nos articles par mail.    

L'actu>>

Mort du célèbre coiffeur Jacques Dessange
Médias : quelle est la meilleure audience TV en 2019 ?
France 2 audience “Rivières pourpres” ( Olivier Marchal ) saison 2 / “Mariés au premier regard 2020 ” ( M6) + 20h ( TF1- France 2)
(Vidéo) Australie : un cyclone menace le nord-ouest avec des risques d’inondations
“à 40 ans il faut être rebelle pour ne pas développer à 60 ans ce qui ressemble à des regrets” ( Laetitia Casta )
Trump menace l’Iran de frapper 52 sites « très rapidement et très durement »
En prison pour avoir jeté la chienne de sa voisine du 4ème étage ( Marseille)
LCI et franceinfo vont-ils changer de n° de canaux ? ( avec l’arrêt de France 4 et France Ô )
2020 : “Attachez vos ceintures… forte volatilité économique, politique et financière” ( Marc TOUATI)
Une banque critiquée sur Twitter décide de fermer les comptes d’une libraire
(Vidéo) Attaque à Villejuif : une personne tuée et deux blessées / L’assaillant aurait crié “Allahu akbar” et portait une djellaba
(Vidéo) Irak : un bombardement américain tue le général iranien Qassem Soleimani à Bagdad ( 3 jours après une attaque contre l’ambassade américaine )
BFMTV : cambriolage au domicile de la journaliste Ruth Elkrief pendant la nuit du réveillon ( bijoux, vêtements, ordinateurs )
BlackRock ; la Légion d’honneur remise à son patron défendue par la secrétaire d’État : “Il rend service à notre pays”
Trump se moque de Macron et ironise sur des images de voitures en feu à Paris pendant la nuit du Nouvel An
(Vidéo) Carlos Ghosn s’est-il caché dans une caisse d’instrument de musique pour s’enfuir du Japon ?
Audience vœux Macron ( pour 2020) : TF1 – France 2 + « la réforme des retraites sera menée à son terme »
(Vidéo) Le chef Marc Veyrat perd son procès contre le guide Michelin – son restaurant passé de 3 à 2 étoiles “La Maison des Bois”
Carlos Ghosn a fui le Japon sous une fausse identité pour se réfugier au Liban « Je n’ai pas fui la justice – je me suis libéré de l’injustice”
Audience TV 2019 : TF1 en baisse – France 2 en hausse – Canal+ rebondit- BFM TV recule – Arte année record