Accueil

Médias

L'agence de communication MediaScope

Cinéma

Article précédent

Article suivant


France Info « Internet a mis à égalité toutes les radios » ( Philippe Chaffanjon)

Philippe Chaffanjon directeur de France Info, invité de BFM business,a fait un point sur l ‘actualité de la radio publique.

Philippe Chaffanjon « Internet et les podcasts ont tué la notion même des rediffusions, vous pouvez réécouter ce qu’on a fabriqué sur le site de France Info, le télécharger , tout ce que vous voulez avant qu’on est eu le temps de le rediffuser une fois.

Donc c’est en train de modifier la consommation de la radio, internet a mis à égalité toutes les radios, donc on a du s’adapter à ça et à traiter l’actualité de façon beaucoup plus souple et réactive, et ce qui se passe depuis le début de l’année entre les révolutions arabes, le Japon, la mort de Ben Laden, l’affaire DSK, enfin tout ce qu’on connait qui est une actualité riche comme on en n’a peu vu dans l’histoire récente.

“L’auditeur de France Info ,c’est un homme de 49 ans

qui est plutôt un cadre”

Et effectivement c’est un moteur pour France Info, on ne va pas reprocher à un pompiste de vendre de l’essence!

Alors on ne veut pas se démarquer des autres, on veut faire ce qu’on croit devoir faire, la marque de fabrique de France Info.

C’est une radio qui est faite par des journalistes, avec les chroniqueurs , on est environ 150 personnes, il n’y a pas par exemple d’auditeurs à l’antenne, France Info c’est comme ça c’est une radio qui est faite par des journalistes, avec des experts , des invités des reportages, c’est très difficile à faire et c’est très exigent.

Ca impose beaucoup de rigueur, beaucoup de fraicheur en même temps, et ce qu’on a essayé de faire depuis 2 ans , c’est donner l’impression aux auditeurs qu’il se passe toujours
quelque chose et qu’on est toujours en position de faire une édition spéciale.

La grille qu’on a faite aujourd’hui elle est adaptée à ça. On a décidé que c’était l’actualité qui décidait de la grille. On est toute la journée en capacité de faire une édition spéciale (…)avec les mêmes moyens et les mêmes effectifs et c’est toute la difficulté .

L’auditeur de France Info ,c’est un homme de 49 ans qui est plutôt un cadre , un cadre supérieur, un urbain et c’est un profil qui est assez stable depuis ces
dernières années.

On a 250 émetteurs on couvre la moitié du territoire national uniquement on peut dire mais 75% de la population car on est principalement dans les villes et on est très écouté en voiture . On est écouté par les hommes les 35 /49 ans beaucoup, on est la première radio sur les chefs d’entreprises.

La durée d’écoute elle est d’une heure (plus ou moins deux trois minutes) par jour répartie en gros en 1/2 heure dans la matinale et 1/2 heure dans le reste de
la journée et ça ne change pas c’est assez stable.

Interrogé sur les audiences de France Info 4 ème selon les derniers résultats de Médiamétrie (avril- juin 2011) Philippe Chaffanjon répond :

Quand France Info a des sondages moyens; on dit le modèle est mort, il ne faut plus faire ça ,la concurrence est trop forte, le système est fichu et puis quand ça marche on dit c’est normal il y a de l’actu.

En fait je crois que la vérité elle est un peu ailleurs, elle est que France Info a été crée en 1987 dans un environnement qui n’a rien à voir avec ce qu’on connait aujourd’hui, en terme d’autres radios d’autres télévisions et internet et que il fallait donc faire évoluer ,en gardant le concept fort qui est une radio d’information continue de service public.

C’est ce qu’on s’attache à faire et on s’aperçoit au bout de deux ans, au bout d’un travail acharné que ça commence à prendre, ça fait trois sondages qu’on progresse et on se dit qu’après tout, on a peut-être trouvé quelque choses qui fonctionne même si c’est toujours très fragile ».

Partager :

Tags: , , , , ,

Partager :
 



Retrouvez lemediascope.fr sur :
Retrouvez-nous sur Facebook     Retrouvez-nous sur Twitter     Retrouvez notre flux RSS     Abonnez-vous pour recevoir nos articles par mail.    

L'actu>>

(Vidéo) Australie : un cyclone menace le nord-ouest avec des risques d’inondations
“à 40 ans il faut être rebelle pour ne pas développer à 60 ans ce qui ressemble à des regrets” ( Laetitia Casta )
Trump menace l’Iran de frapper 52 sites « très rapidement et très durement »
En prison pour avoir jeté la chienne de sa voisine du 4ème étage ( Marseille)
LCI et franceinfo vont-ils changer de n° de canaux ? ( avec l’arrêt de France 4 et France Ô )
TF1 audience “La chanson secrète” ( Nikos Aliagas) devancé par France 3 / “Boyard Land” ( France 2) / “N°5 de Chollet ” ( Christelle Chollet ) + 20H TF1- France 2
2020 : “Attachez vos ceintures… forte volatilité économique, politique et financière” ( Marc TOUATI)
Une banque critiquée sur Twitter décide de fermer les comptes d’une libraire
(Vidéo) Attaque à Villejuif : une personne tuée et deux blessées / L’assaillant aurait crié “Allahu akbar” et portait une djellaba
(Vidéo) Irak : un bombardement américain tue le général iranien Qassem Soleimani à Bagdad ( 3 jours après une attaque contre l’ambassade américaine )
BFMTV : cambriolage au domicile de la journaliste Ruth Elkrief pendant la nuit du réveillon ( bijoux, vêtements, ordinateurs )
BlackRock ; la Légion d’honneur remise à son patron défendue par la secrétaire d’État : “Il rend service à notre pays”
Trump se moque de Macron et ironise sur des images de voitures en feu à Paris pendant la nuit du Nouvel An
(Vidéo) Carlos Ghosn s’est-il caché dans une caisse d’instrument de musique pour s’enfuir du Japon ?
Audience vœux Macron ( pour 2020) : TF1 – France 2 + « la réforme des retraites sera menée à son terme »
(Vidéo) Le chef Marc Veyrat perd son procès contre le guide Michelin – son restaurant passé de 3 à 2 étoiles “La Maison des Bois”
Carlos Ghosn a fui le Japon sous une fausse identité pour se réfugier au Liban « Je n’ai pas fui la justice – je me suis libéré de l’injustice”
Audience TV 2019 : TF1 en baisse – France 2 en hausse – Canal+ rebondit- BFM TV recule – Arte année record
“les petites entreprises vont mourir” ( lettre au ministre Bruno Le Maire du Syndicat des indépendants)
Retraites : Martinez (CGT) accuse le gouvernement d’organiser « le bordel » et de « discréditer les grévistes »