Accueil

Médias

L'agence de communication MediaScope

Cinéma

Article précédent

Article suivant


Cac 40 : Hausse jusqu’à quand ? (Marc Touati)

Marc Touati lemediascope.frVendredi 13 mars 2015, l’économiste Marc Touati s’est exprimé dans les colonnes du site d’information le mediascope.fr sur le thème ” Chute de l’euro et hausse du Cac 40 : jusqu’où et jusqu’à quand ?”.

Marc Touati : ” Ne boudons pas notre plaisir : nous réclamions une « planche à billets » de la BCE et une baisse de l’euro. Nous l’avons. Nous souhaitions la remontée des marchés boursiers et l’évitement d’une forte déflation. Nous l’avons également.

Seulement voilà, les marchés ne savent pas faire dans la délicatesse, mais préfèrent la brutalité des mouvements.

Ainsi, alors qu’il y a encore quelques mois, nous étions parmi les très rares à anticiper une dépréciation significative de l’euro, aujourd’hui tous les prévisionnistes et les investisseurs se sont ralliés à cette anticipation.

 ” Un concours du mieux disant boursier : bientôt les 6 000 points,

voire les 7 000 points pour le Cac 40,

ou encore les 19 000 pour le Dow Jones !” 

Mieux, ou plutôt pire, ceux qui annonçaient que l’euro allait remonter vers les 1,40 dollar, sans parler de ceux qui prédisaient un euro à 2 dollars il y a encore quelques années, prévoient aujourd’hui le passage imminent sous la barre du 1 dollar pour 1 euro.

De même, ceux qui estimaient que le Dow Jones et le Cac 40 devaient s’effondrer en 2012, puis en 2013, ou encore en 2014, se livrent aujourd’hui à un concours du mieux disant boursier : bientôt les 6 000 points, voire les 7 000, pour le Cac 40, ou encore les 19 000 pour le Dow Jones !

On a beau être habitué à ces volte-face à répétition et à ce manque de discernement, cela a tout de même de quoi agacer. Comment veut-on ensuite que cessent les sarcasmes à l’égard de trop nombreux économistes qui savent principalement prévoir le passé ? Qu’à cela ne tienne, l’important est désormais de savoir si la baisse de l’euro et la hausse des bourses internationales vont se poursuivre, jusqu’où et jusqu’à quand ?

En fait, nous nous retrouvons dans une situation analogue à celle qui prévalait lorsque le baril valait 150 dollars, lorsque l’euro coutait 1,60 dollar ou encore lorsque l’once d’or atteignait les 1 900 dollars.

A l’époque, les marchés et le consensus des économistes annonçaient que ces niveaux étaient encore faibles et que la hausse allait se poursuivre. Un peu seuls contre tous, nous évoquions que ces mouvements allaient contre-nature c’est-à-dire qu’ils ne correspondaient à la réalité économique.

Aujourd’hui, nous vivons la réciproque de ces excès : si la baisse de l’euro et la hausse des marchés boursiers sont en partie justifiées, elles atteignent désormais des niveaux excessifs par rapport à la réalité économique.

Il en est d’ailleurs de même de la faiblesse des taux d’intérêt des obligations des Etats européens ou du prix du baril. Dans tous ces cas, nous sommes donc tombés dans une bulle, c’est-à-dire un mouvement spéculatif auto-entretenu de déconnexion entre les grandeurs financières et la réalité économique.

Certes, le maintien d’une croissance mondiale durablement supérieure à 3,5 % justifie la bonne tenue des indices boursiers, qui bénéficient également d’un excès de liquidités exceptionnelle.

De même, la « planche à billets » de la BCE, associée à la perspective d’un resserrement monétaire américain au cours de l’été prochain, sans oublier la question grecque qui crée un climat de forte incertitude sur l’avenir de la zone euro sont autant d’arguments qui justifient la baisse de l’euro. C’est d’ailleurs pourquoi nous continuons d’anticiper un euro autour de 1,05 dollar en moyenne sur l’ensemble de l’année à venir.

Cette dépréciation sera évidemment salutaire pour la croissance eurolandaise, qui en a tant besoin. Mais, attention, une baisse trop forte de l’euro, c’est-à-dire sous la parité avec le dollar engendrerait un mouvement de défiance contre- productif qui pourrait nuire à l’investissement et donc à l’emploi dans l’UEM.

De plus, un dollar trop fort finira par pénaliser la croissance américaine et in fine pèsera négativement sur les marchés boursiers. Et ce d’autant que les crises potentielles mais jusqu’à présent obérées par les investisseurs sont nombreuses : Ukraine, Moyen-Orient, Mali, Lybie et, d’un point de vue économique et financier, Grèce.

Une fois encore, la crise grecque pourrait bien être la clé de l’année 2015 pour l’évolution de l’euro et des marchés boursiers. En effet, l’incertitude qui entoure son issue agit pour le moment comme un accélérateur de dépréciation pour la monnaie unique. Dès qu’une solution sera trouvée, ce mouvement devrait s’arrêter voire s’inverser.

Si une solution amiable est trouvée (avec notamment l’effacement d’une partie de la dette grecque à la charge des Etats européens), les investisseurs seront temporairement rassurés et l’euro repartira en légère hausse… jusqu’à la prochaine crise.

Si le « Grexit » s’engage, l’euro s’enfoncera momentanément vers de de nouveaux plus bas (peut-être même 0,85 dollar), mais finira également par remonter.

En effet, débarrassé du « boulet » grec et ayant ainsi montré au monde que le sérieux économique doit l’emporter, la zone euro sortira renforcée de la crise et gagnera en crédibilité, ce qui permettra à l’euro de retrouver les faveurs des investisseurs. Seul bémol de ces deux hypothèses, les taux longs repartiront à la hausse, suscitant un mini-krach obligataire, qui ne manquera évidemment pas d’affecter les marchés boursiers.

Au total, nous anticipons que dans la mesure où ils obéissent désormais à des mouvements spéculatifs, la baisse de l’euro et la hausse des marchés boursiers pourra temporairement se poursuivre de manière excessive. Un euro à 0,95 dollar et un Cac 40 à 5 500 points sont donc envisageables à court terme.

En revanche, la réalité économique et financière reprendra progressivement le dessus, permettant de stabiliser l’euro autour de 1,05 dollar et le Cac 40 autour de 4800 points à l’horizon du début 2016.

D’ici là, à chaque fois que ces barrières seront franchies, il ne faudra pas tarder à prendre ses bénéfices et à jouer le mouvement inverse. Autrement dit, la volatilité et les montagnes russes resteront particulièrement actives au cours des prochains trimestres”.

Marc Touati

 

Voir aussi :  Après « la crise est finie », « le chômage va baisser » « la reprise est là » voici « l’économie française repart » ( Marc Touati)

 audience ” des Paroles et des Actes/ Emmanuel Macron) 

 (Vidéo) France Inter : Carte de presse retirée – Pascale Clark pousse un coup de gueule

(Vidéo) D8 : Enora Malagré en colère – victime d’un canular ( « Touche pas à mon poste »)

 +

( Vidéo) Une étudiante se filme « nue » dans son université pour lancer sa carrière de mannequin

 (Vidéo) Michel Onfray :  » la gauche mène une politique de droite »

+

(Vidéo) Dois-je investir dans un PEA-PME ? / Comment choisir des valeurs « biotechs » pour investir ?

Croissance américaine autour de 3 % en 2015 / zone euro 1%

(Vidéo) Marine Le Pen- Les Enfoirés : « ces milliardaires bobos qui répondent à la jeunesse (…) c’est surréaliste »

 

 

Médias Infos : Actualités, assurances,  emprunt, ArgentFraisemprunteurs, A la Une, Éditos, Blog, Bourse,, Voyages, Edition abonnés, faits divers, Second Lifesanté, Commerce, Europe, assurance 2, OMC, assurance 3, Commerce, renonciation  Conférencesassurance vie,  Politiques,  Avocat assurance vie, Marisol TouraineSanté 2, ABC, Monde, NKM, Économie, Médias assurance 3, Claire Chazal, Sports, Terre,  clinique, Sciences, consommationchirurgie esthétiqueimmobilier, Education Nationale, Débats, Culture, International,  Aréva, préjudicesgénétique, Terres rares, patients, CNRS, programmes TV, stars 2euroFrancePublicisTourisme Banque, Blog EL, Bourse, débouté, , Livret A, Épargne, , Poker, Crédit Immobilier, livresTubeAvocats, Festival de Cannes, TopfilmsTube 2, Tube 3,  santé 3 , tube 4Santé 6, International, stats économiques, indices économiques, Clients EL,  associations justice, BFM Business, Vidéo d’entreprises, lemediascope.fr

absence certificats, RhinoplastierefusLiposuccion, Top meilleurs, Chirurgie esthétique du ventreconseilsLifting du visagebeauté,  PhotosfautesSanté 8, maquillage,  stars , Le botox, Santé 7NabillajurisprudencesTribunalTribunal 2, Santé 1,  médecins, absence 3Dernières ActualitésInterventionsWeb,  Refus Témoignages, Appel, Santé 9, Droit Internet 2absence 3, refus 2expertises 2TF1préjudice 2 , Vidéossanctions, absence 4sanctions 2 ,absence 5, meilleurssanté 4 , Internetmeilleurs, , absence 6consommationabsence 7santé 5Blog, expertises, Débouté  Droit Internet, TopFemmes

 

 

Partager :

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Partager :
 



Retrouvez lemediascope.fr sur :
Retrouvez-nous sur Facebook     Retrouvez-nous sur Twitter     Retrouvez notre flux RSS     Abonnez-vous pour recevoir nos articles par mail.    

L'actu>>

France Inter reste N°1 ( malgré la grève ) devant RTL ( stable) / France Culture décolle / RMC en baisse ( Médiamétrie nov- dec 2019)-
Mort d’une fillette écrasée par un camion en allant à l’école ( Paris 16e arrondissement)
Ségolène Royal “doit faire un choix ” et arrêter les critiques contre le gouvernement si elle veut rester ambassadrice ( Elisabeth Borne)
France 2 audience “Petit paysan” en tête / TF1 au plus bas “Gravity” / “Qui a volé le goût de l’orange ? ” ( France 5) + 20h ( TF1- France 2)
Mbappé réagit à son prix record ( 265 millions) ” Je suis joueur de foot, pas comptable”
Retraites : retrait de l’âge pivot de la réforme ( provisoirement) ” je suis disposé à retirer du projet de loi la mesure de court terme..”
Erreur de prix affiché : des télés à 30 euros ( par erreur) la police évacue le magasin
Stéphane Soumier ( ex BFM Business) lance une nouvelle chaîne dédiée à l’économie et aux entreprises ( avec le groupe de Daniel Kretinsky, CMI France )
France Inter : Léa Salamé critiquée pour son interview de Carlos Ghosn
LCI audience ” Pujadas ” devant Zemmour ( CNews) + BFMTV et franceinfo ( entre 19h et 20h ) ( jeudi 9 janvier 2020 )
(Vidéo) Crash en Iran : l’avion a été « abattu par un missile iranien » ( Justin Trudeau et Boris Johnson)
TF1 audience “Peur sur le lac” ( Julie de Bona) / “Vous avez la parole” ( Blanquer – Philippe Martinez) / “Une île ” ( Arte) + 20h ( TF1- France 2)
(Vidéo) Harry et Meghan Markle annoncent s’éloigner de la Famille Royale ( un “Megxit” ) “Nous allons prendre du recul et travailler pour devenir indépendants”
Colère du père du livreur mort samedi d’un accident cardiaque ( interpellation policière) : ” je vais dire quoi à mes petits-enfants ?” ( Cédric Chouviat)
“à 40 ans il faut être rebelle pour ne pas développer à 60 ans ce qui ressemble à des regrets” ( Laetitia Casta )
(Vidéo) Carlos Ghosn : 1 ère conférence de presse depuis son évasion ( mercredi 8 janvier )
Mort du célèbre coiffeur Jacques Dessange
Médias : quelle est la meilleure audience TV en 2019 ?
France 2 audience “Rivières pourpres” ( Olivier Marchal ) saison 2 / “Mariés au premier regard 2020 ” ( M6) + 20h ( TF1- France 2)
(Vidéo) Australie : un cyclone menace le nord-ouest avec des risques d’inondations

opinionscope>>

Médias : peut-on faire confiance aux Médias selon vous ?

Chargement ... Chargement ...
Tous les sondages