Accueil

Médias

L'agence de communication MediaScope

Cinéma

Article précédent

Article suivant


Le Mondial peut-il sauver la croissance de la France? ( Marc Touati)

Macron footL’économiste Marc Touati sur www.lemediascope.fr “Le Mondial peut-il sauver la croissance de la France ?”

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audiences et vous proposer une navigation optimisée, des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts ainsi que la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux.

LE MEDIASCOPE |LOGO © www.lemediascope.fr 17.6.2018• Article mis à jour le 17.6.2018•/ article publié édité et mis en une par la rédaction.

” Le Mondial de foot tombe à pic pour occuper

les esprits et monopoliser la scène médiatique”

( Marc Touati)

Le Mondial peut-il sauver la croissance de la France ?

Souvenez-vous : « et 1, et 2 et 3 – 0 ! » C’était il y a presque 20 ans, précisément le 12 juillet 1998. Pour la première fois de son histoire, l’équipe de France remportait la coupe du monde de football. A l’époque, tout paraissait formidable puisqu’en plus de son exploit sportif, l’Hexagone retrouvait enfin le chemin de la croissance forte, après huit ans d’errance dans l’atonie économique.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : alors qu’il n’avait progressé en moyenne que de 1,4 % par an de 1991 à 1997, le PIB français a brusquement bondi de 3,6 % en 1998, puis de 3,3 % en 1999 et enfin de 4,1 % en 2000. A l’évidence, nous ne sommes pas près de retrouver de telles performances. C’est d’ailleurs ce qui a amené certains esprits étriqués à laisser croire que si la France a connu une vigueur économique si impressionnante, c’est grâce à sa victoire au Mondial 1998, puis à celle de l’Euro 2000.

Dans ce cadre, certains, notamment du côté de l’Elysée (mais pas seulement), se mettent alors à rêver à un nouveau triomphe français en 2018, qui pourrait faire oublier tous les échecs économiques et politiques des quinze dernières années, puis relancer durablement la confiance, donc la croissance et, enfin, faire baisser fortement le chômage. Si ce raisonnement peut apparaître plaisant, il est pourtant complètement erroné.
En effet, si la croissance française a été forte de 1998 à 2000, ce n’est pas parce que la France a remporté la coupe du monde puis la coupe d’Europe de foot, mais parce que les fondamentaux économiques internationaux étaient très favorables.

Et pour cause : la révolution internet battait son plein à travers la planète, le baril de pétrole valait entre 10 et 20 dollars, la croissance mondiale était forte, atteignant même 4,7 % en 2000, l’euro oscillait autour des 0,90 dollar, la situation géopolitique internationale était globalement stable. Bref, comparativement aux crises qui allaient suivre, notamment après le 11 septembre 2001 et le 15 septembre 2008, tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Tout allait tellement bien que, dans l’Hexagone, le gouvernement de l’époque, dirigé par Lionel Jospin, s’employait à augmenter les dépenses publiques structurelles, en utilisant les recettes fiscales supplémentaires liées au regain conjoncturel d’activité. On nous parlait alors de « cagnotte ».

Autrement dit, alors que le moteur tournait déjà à plein régime grâce à un contexte mondial très porteur, on n’hésitait pas à dépenser davantage de carburant, ce qui allait finalement noyer le moteur quelques trimestres plus tard. Seulement voilà, tous les politiciens et économistes bien-pensants de l’époque imaginaient que la France était portée par une vague d’optimisme durable et qu’à l’image de son équipe de football, rien ne pouvait l’arrêter. Quel manque de lucidité !

Bien entendu, une victoire de l’équipe nationale au Mondial de foot ou dans une autre compétition internationale joue positivement sur le moral collectif. Pour autant, elle ne constitue que la cerise sur un gâteau qui doit être préalablement conséquent. Avoir la cerise sans le gâteau ne sert pas à grand-chose…

A titre d’illustration, les nombreuses victoires de l’Espagne au foot, au basket, au tennis et tutti quanti depuis la fin des années 2000 n’ont pas permis à l’économie espagnole d’éviter la crise et encore moins de retrouver le chemin de la croissance forte. Cette dernière n’est revenue qu’à partir de 2015, alors que l’Espagne n’a pas remporté de championnat du monde sportif.

En 1994, le Brésil remporte le Mondial, mais son inflation avoisine les 2 000 %. En 1982, c’est au tour de l’Italie d’empocher le trophée, mais cela ne lui permet pas d’éviter la récession. En 1978, l’Argentine organise et gagne la coupe du monde, mais reste engoncée dans la crise économique…

En résumé, laisser croire qu’une victoire au Mondial de foot peut effacer la réalité économique relève de la gageure ou plus exactement du mensonge.
Pour autant, il faut reconnaître que les divertissements et les jeux publics peuvent temporairement détourner les esprits d’un quotidien difficile.

“Les buts, les cartons jaunes, les « ola »

et autres coups francs vont donc pouvoir faire oublier

la croissance molle, les déficits publics

ou encore les grèves” ( Marc Touati)

C’était déjà le cas au temps de la Rome antique, ce l’est, par définition, encore plus aujourd’hui, dans un monde où les apparences sont reines et où les médias sont rois. Et ce, a fortiori dans une France et une Europe toujours marquées par une réelle fragilité économique sociale et politique.

La question est donc simple : comment éloigner le spectre du retour de la croissance molle et détourner le prisme médiatique des difficultés économico-politiques franco- européennes ? Dans une dictature, la réponse aurait été simple, mais comme fort heureusement, nous sommes en démocratie, la seule solution réside dans la réalisation d’un évènement international encore plus fort que les vicissitudes de la politique économique et qui permette enfin de penser à autre chose.

Une catastrophe géopolitique n’est évidemment pas souhaitable, non seulement pour des raisons humanitaires, mais aussi parce qu’elle ne ferait que mettre de l’huile sur le feu. Non, le seul évènement qui puisse nous éloigner durablement de la psychose d’une nouvelle crise est forcément sportif pour ne pas dire festif.

Le Mondial de foot tombe donc à pic pour occuper les esprits et monopoliser la scène médiatique. Les buts, les cartons jaunes, les « ola » et autres coups francs vont donc pouvoir faire oublier la croissance molle, les déficits publics ou encore les grèves.

En trois mots : Vive le Mondial ! En espérant simplement que les résultats sportifs ne seront pas à l’aune de la réalité économique et que les pays de la zone euro et en particulier la France ne seront pas laminés par les pays dits « petits » et/ou « émergents »…

Une chose est sûre : quelle que soit l’issue de la compétition, les réalités économiques hexagonales reprendront très vite le dessus : rechute de la croissance, remontée du chômage, déficits publics plus élevés qu’annoncés par le gouvernement, tensions sociales exacerbées…

Voir aussi : Bac 2018: la plus jeune candidate de France 11 ans… record de précocité

En attendant, ayons donc une petite pensée pour celles et ceux qui n’aiment pas le foot et n’auront donc même pas le loisir de profiter du mois à venir pour oublier les difficultés économiques nationales et européennes.

(Vidéo) quand Chirac oublie les noms des joueurs

( Coupe du Monde 1998)

Voir aussi : François Lenglet quitte France 2 pour TF1 ( malgré de faibles audiences )

+

: (Vidéo) France – Argentine Pourquoi Deschamps est-il inquiet ? ( Pascal Praud)

: Griezmann après Danemark-France « c’est vrai que c’était pas très beau à voir »

+

Critiques photo couple Macron – pour le chanteur du groupe Indochine c’est une « vieille France raciste et homophobe »

Migrants : une majorité de Français opposée à ce que la France accueuille l’Aquarius ( sondage)

+

The Voice : décès du candidat et prof de chant Edu del Prado

+

Bac 2018: la plus jeune candidate de France 11 ans… record de précocité

 

Médias infos : : assurance vie, Marisol Touraine, Société, domiciliations Paris, Économie, ABC, Monde, clinique, maquillage, NKM, Médias, Argent, assurance 3, Claire Chazal, Sports, Terre,chirurgie esthétique, clinique, Sciences, consommation, Débats, Culture, Formalités Paris, International, préjudices, génétique, Droit Internet, patients, CNRS,programmes TV, stars 2, euro,France, justice 3, Droit Internet 2, Blog EL, débouté, Sponville, Sponville 2, Sponville 3, Topfilms, patients, justice 2, avocats accidents, avocats accident 2, pub 3, CEDH, domiciliations, dom 2, Comment choisir avocat propriété intellectuelle ? , avocats accidents de la route,référencement, marques, comment choisir avocat accident de la route, blog avocats, accidents avocat, Référencement sur Internet : comment choisir son agence web ? SAOS, Formalites entreprises Paris, Diffamation Internet , Référencement naturel : Comment apparaître en 1ère page sur Google ? justice, blog, Justice , avocat propriété intellectuelle, acteurs, femmes, droit internet

Rénovation, auteurs, stars , Rénovation 2, Nabilla, argent 3, Tribunal, Santé 1, Santé 2, Assurance, légal vidéo, Legal 3, avocats, euro, Dernières Actualités, justice, Interventions, Web, Rhinoplastie, Top meilleurs, fraude you tube, Rhinoplastie 2, Justice 2, Santé 1, beauté, refus 2, Droit Internet 2, justice , Santé ,meilleurs, meilleurs, consommation, meilleurs 3,Droit Internet, meilleurs 3, santé 5, Avis, Avis 2, Avis 3, avis 4, avis 5, avis 6, avis 7, beauté, Interview 4, Interview 5, TopFemmes, annonce légale moins cher, légal, Référencement site Internet : Combien ça coute ?, Comment choisir avocat droit Internet ? Agence Web référencement Google et Internet

COPYRIGHT ©2006-2017 © www.lemediascope.fr Tous droits réservés

Service Client Mentions légales Conditions générales d’utilisation Charte des commentaires Contacts Archives sujets en regions Boutique Régie Publicitaire

La fréquentation du MEDIASCOPE © www.lemediascope.fr est certifiée par l’OJD

Abonnez vous à partir de 1 €

Réagir

Ajouter

Archives

Suivez-nous

Google+ Instagram Facebook Twitter Mobile RSS

Téléchargez l’application MEDIASCOPE / © www.lemediascope.fr

Partager sur Twitter

Partager sur Google+

Partager sur Linkedin

Partager sur Messenger

Partager sur Facebook

Partager sur Youtube

Instagram

Snapchat

dailymotion

RSS

Whatsapp Whatsapp

Mobile & Tablette

Mobile & Tablette

Télécharger MEDIASCOPE dans l’App Store

MEDIASCOPE disponible sur Googleplay

Contacts Mentions légales Charte CGU Info cookies Publicités

Photo d’illustration

Copyright

Tous droits réservés

Ailleurs sur le web

Commentaires

Programme Télé

Mention légales

facebookPartager TwitterTweeter Google plusPartager

Whatsapp Whatsapp

 

Partager :

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Partager :
 



Retrouvez lemediascope.fr sur :
Retrouvez-nous sur Facebook     Retrouvez-nous sur Twitter     Retrouvez notre flux RSS     Abonnez-vous pour recevoir nos articles par mail.    

L'actu>>

BFMTV audience ” Le rendez-vous” ( Apolline de Malherbe) / “Le Tour de l’info” ( Amélie Carrouër) (LCI) + Cnews + France Info
Affaire Blandin : le mari a avoué l’assassinat – les parents mis en examen ont -ils été complices ?
BFMTV audience ” BFMTVSD” / ” Face à L’info” ( Cnews) / « 7 jours BFM » + France Info + LCI + France Info
TF1 audience “The Voice” ( en baisse) devancé par France/Pays de Galles ( France 2 ) + 20h ( Delahousse – Coudray)
France 2 : le Flop de la semaine : Samuel Etienne “Nous sommes la génération 2021” ( 3 % d’audience) jeudi 21h
“Koh-Lanta 2021 “: Marie éliminée” Je suis frustrée” d’avoir quitté l’aventure
TF1 audience “Koh-Lanta 2021″/ “Tropiques criminels” ( France 2) + TF1 ( 13 h) ( Marie Sophie Lacarrau / Bugier) + ”Quotidien” – TPMP week-end” + 20H
Confinement : désaccord d’Édouard Philippe avec Jean Castex «  une mauvaise surprise »
( Vidéo) Joe Biden à terre se relève sur les marches d’Air Force One
BFMTV audience ” la matinale” + “Bourdin Direct” / ” Les Grandes Gueules” ( RMC Story ) + BFMTV Bruce Toussaint) / ” l’Heures des Pros”( Cnews) + France Info
Cnews audience” Face à L’info” ( dépasse le million de téléspectateurs) / BFM Story ( BFMTV) / ” 24h Pujadas” (LCI ) + France Info
Cnews audience “l’Heure des Pros” + BFMTV 120% News” + ” 22h Max” + “Le Dézoom” -“Soir Info” ( Cnews) ( Julien Pasquet) / France Info
Le 1er confinement en plein air ? ( pas de limite de temps pour les sorties) / les coiffeurs pourront rester ouverts
TF1 audience “Gloria” ( Cécile Bois, Barbara Schulz, JoeyStarr) / France 2 ( Samuel Etienne ) au plus bas “Nous sommes la génération 2021” + 13h ( Marie Sophie Lacarrau) / Bugier + ”Quotidien” – TPMP
Covid : Macron a-t-il perdu son pari ? ( Restrictions sanitaires ) / 16 départements concernés
Cnews audience” Face à L’info” / BFM Story ( BFMTV) / ” 24h Pujadas” (LCI ) + France Info
Cnews audience “l’Heure des Pros” + BFMTV 120% News” + ” 22h Max” + “Le Dézoom” -“Soir Info” ( Cnews) ( Julien Pasquet) / France Info
BFMTV audience ” la matinale” + “Bourdin Direct” / ” Les Grandes Gueules” ( RMC Story ) + BFMTV Bruce Toussaint) / ” l’Heures des Pros”( Cnews) + France Info
(Vidéo) Corinne Masiero s’explique “Ma force, c’est d’être moche, populaire et vulgaire !” (César)
France 2 audience “Les chatouilles” ( Karin Viard) / “Top Chef” ( M6 ) / “La grande librairie “( Souleymane Diamanka) + 13h ( Marie Sophie Lacarrau) / Bugier + ”Quotidien” – TPMP + 20h

opinionscope>>

Médias : peut-on faire confiance aux Médias selon vous ?

Chargement ... Chargement ...
Tous les sondages