Accueil

Médias

L'agence de communication MediaScope

Cinéma

Article précédent

Article suivant


Police : “Un bon informateur, doit répondre à 3 questions : Où ? Quand ? Combien ? (« 33 ans flic pour rien » )

AmedeefLe livre « 33 ans flic pour rien » ( éditions Temporis) qui vient d’être publié est le témoignage de Gilles Guillotin ancien n°2 de PJ de Grenoble sous les ordre du commissaire divisionnaire Michel Neyret directeur adjoint de la PJ de Lyon avec lequel il a été amené à travailler. ©  www.lemediascope.fr

Le journaliste Eric Merlen a répondu à nos questions dans un entretien accordé au site d’actualités médias www.lemediascope.fr

 “Un bon informateur, doit pouvoir répondre

à trois questions : Où ? Quand ? Combien ? »

lemediascope.fr : Que nous apprend votre livre par rapport aux nombreux ouvrages de flics et de voyous ? Un Go Fast c’est quoi ?

Eric Merlen : Ce livre décrit dans le détail la vie compliquée et sans gloire des flics et des indics, des condés et tontons pour l’affiche, mais il a été écrit par un ex flic sous les feux médiatiques du tambour judiciaire qui mettra cinq ans à s’arrêter.

Ce sont des instantanés de vies, de situations, d’hommes. ©  www.lemediascope.fr

Des portraits, des actions en temps réel. C’est l’histoire d’un mec qui est entré un peu par effraction dans un métier qui s’est transformé en passion. Une passion perdue sur l’autel de règlements de compte dans les sphères policières et politiques.

« 33 ans flic pour rien », ça donne ça : Un appel téléphonique d’un tonton fiable.

« Renseigne-toi sur un braquo vers Clermont Ferrand ou quelque part par là. Y’avait un hélico des pandores, y étaient trois et y ont pris des otages « Ouais mais moi, qu’est-ce que j’en ai à foutre de Clermont ? ». ©  www.lemediascope.fr

« Renseignes toi je te dis, c’est des grenoblois et ils vont taper à Grenoble ». Le début d’une enquête qui aboutira quelques semaines plus tard par une autre prise d’otage en banlieue grenobloise et une arrestation en flag.

La « chouette qui remonte de Toulon avec deux potes le coffre plein de 27 kilos de shit, et qui bénéficiera plus tard d’un parloir qui a fait date dans la cité des essarts.

La belle Giovanna qui m’a tant ému dans le combat qu’elle a mené avec sa mère contre une belle saloperie : l’héroïne. ©  www.lemediascope.fr

L’office central des stups à Paris et ses lointains voyages. « Ficelle » et son usine corse, la douceur d’un beau matin au pays basque.

Quelques une des péripéties d’une longue carrière dans les services d’investigations, qui a commencé un peu par erreur, beaucoup par la volonté d’un père et qui s’est terminée avec un appel téléphonique,

« Salut Rouya, branche toi sur France Info c’est grave ».

Un go fast, c’est un moyen rapide, facile, mais pas sans risques de devenir riche en très peu de temps. C’est le Loto des cités. Ça peut rapporter gros et 100% des gagnants ont tenté leur chance.

Sur le terrain, ce sont des véhicules qui tracent la route en convoi, dont l’un au moins est chargé jusqu’à la gueule de produits stupéfiants ; Les autres voitures ouvrent et ferment le dispositif.

Plus vous achetez de produit, moins vous le payez cher, et plus les bénéfices sont importants. Les go fast, c’est bien souvent le début de la richesse et plus sûrement les débuts de grosses « salades » et des règlements de compte. ©  www.lemediascope.fr

lemediascope.fr : Que faîtes-vous dans le dossier Neyret ?


Eric Merlen :
Cinq ans après je me le demande encore. Comme sûrement mon ancien chef Christophe Gavat, nous sommes, certainement, des dégâts collatéraux. On nous reproche d’avoir, sur demande de Michel Neyret (commissaire divisionnaire et ex n° 2 de la DIPJ à Lyon), commis des détournements de scellés, sur la base d’écoutes téléphoniques prises pour argent comptant, non étayées par des vérifications basiques. ©  www.lemediascope.fr

Non corroborées par le – B A BA- d’une enquête judiciaire. Comme le dit le philosophe Alain: « toute vérité devient fausse au moment où l’on s’en contente. » Les services d’enquête et le juge se sont contentés d’écoutes téléphoniques et leur vérité est devenue fausse.

Tout ça pour ça ? « Ils tombent à leur tour ! » titrait le Dauphiné Libéré illustrant l’affaire Neyret, sa chute entraînant celle de ses lieutenants et patrons de la PJ grenobloise après celle de Lyon.

Gilles Guillotin, numéro deux à Grenoble, 33 ans dans la police, la chasse aux trafiquants, la traque des réseaux de tous les stups, gestionnaire d’enquêtes, d’indics, de prises et réussites… Quand ça marche, les règlements de comptes suivent et se ressemblent.

L’affaire va être jugée et Guillotin n’est pas le plus fragile face aux juges. Mis à la retraite d’office pour ne pas être déplacé trop loin de sa famille, il parle de sa vie de flic, PJ et stups et presque toujours des indics, des infos, des traces, des identifications, des prises… La région Rhône Alpes est au cœur de tant de routes de tous les trafics.

lemediascope.fr  : La vraie vie des condés et des tontons ? Quelle proximité, quelle relation entre un flic-condé et un indic-tonton ?`


Eric Merlen :
Un bon informateur, doit pouvoir répondre à trois questions essentielles. Où, Quand, Combien? Moi, j’aimerais aujourd’hui après avoir perdu mon boulot, ma passion que les services d’enquêtes, que le juge puisse répondre à ces questions me concernant. J’y ajouterais. « A qui ? Quoi et surtout Pourquoi?

C’est l’histoire d’une drôle de relation. Des zests de confiance, de méfiance, des cris, des pleurs, des rires, des réussites, des belles réussites, parfois des soucis, des embrouilles, des prises de tête, souvent, très souvent.

Ce sont des relations qui naissent de la proximité, de la durée, des circonstances, d’un certain respect, d’un certain savoir-faire.

« Avoir des tontons, pour un flic,

c’est comme aller à la pêche en mer »

Avoir des tontons, pour un flic, c’est comme aller à la pêche en mer. On jette des dizaines de lignes à l’eau et une ou deux vont être prolifiques. Quand un flic croise la vie d’un délinquant, c’est rarement dans de bonnes conditions.

Après, tout dépend du souvenir que le flic va laisser au voyou. Et de ce souvenir va découler la suite. ©  www.lemediascope.fr

Personnellement, les vingt premières années de ma carrière, j’ai toujours vécu dans les cités HLM. Les gens me voyaient, pousser le caddie, mettre les baskets pour aller courir, jouer au foot, conduire les enfants aux activités périscolaires. ©  www.lemediascope.fr

Ils ont pris l’habitude de me voir et tout naturellement, lorsqu’ils avaient des problèmes, c’est vers moi qu’ils venaient. Et à l’époque, c’était héroïne et over dose. Il n’était pas rare alors, que même tard dans la nuit, des jeunes, des parents viennent frapper à ma porte pour un conseil, une aide, un appel au secours.

Quand plus tard, le voyou se retrouve dans la case prison, pour des années, que le temps lui semble long, que sa femme, sa maîtresse, ses enfants ont des problèmes tout naturellement il vient vous demander de l’aide. ©  www.lemediascope.fr

Vous assistez la famille et quand le délinquant sort, il s’en souvient. Il devient votre allié, il devient votre indicateur. Je ne suis pas sûr que cette proximité sur des années, soient dans les manuels de la bonne gestion des informateurs.

Non, je ne pense pas mais moi, après 33 ans de police d’investigation, je n’en connais pas d’autres.

J’ai vécu plus de trente ans une véritable passion transportée par toutes les couleurs de la vie. Des histoires rarement drôles qui sont devenues mon histoire, mouvementée et prenante que j’ai voulu faire partager à travers ce que je raconte. ©  www.lemediascope.fr

Des témoignages, vécus souvent douloureusement. Une vie professionnelle et ces dégâts collatéraux personnels. Une vie de rencontres, de partage, d’amitié, de trahisons. Une vie riche, épuisante, énergisante, qui vous transporte, et qui m’a laissé sur le bord de la route, suite à un tsunami qui a ébranlé l’ensemble de la police judiciaire. ©  www.lemediascope.fr

Alors, quand le train poursuit sa route sans vous, quand vous êtes seul sur le quai, qu’il ne vous reste que les souvenirs, la meilleure façon de poursuivre sa passion, c’est faire un retour en arrière, un retour sur soi, puis partager.

C’est chez une proche, au cours d’une mission, en voyant son regard ébahit par ce qu’elle voyait, entendait, comprenait, que j’ai admis que mon monde n’était pas forcément le sien, ni celui des autres.©  www.lemediascope.fr

Une vie de flic, des histoires de flics, un accident de flic. On déroule le film et on s’arrête sur des vies, des faits, des faits divers.

« Quel lien entre 2005, les émeutes,

et 2015, le terrorisme ? »

lemediascope.fr  : Vu l’actualité non pas des flics qui tombent mais le terrorisme ; les jeunes des cités, délinquants, ceux que vous côtoyez depuis 33 ans, dealers, voyous, caïds… voyez-vous un lien entre 2005, les émeutes, et 2015, le terrorisme ? Une jeunesse à la dérive mais comment passer de la boîte de nuit, des grosses cylindrées, des filles faciles, de la coke… au suicide sanguinaire ?

Eric Merlen : Le lien entre les émeutes de 2005 et le terrorisme 2015 peut sembler avéré. Dans les deux cas, le gouvernement en place a décrété l’état d’urgence.

Dans les deux cas et aujourd’hui cristallisé autour des banlieues de Bruxelles, on voit que les émeutiers d’hier et les terroristes d’aujourd’hui sont issus des cités. Le sentiment qui prédominait en 2005, encore plus criant aujourd’hui, reste le l’abandon.

Que ce sentiment d’abandon des institutionnels, des privés, a conduit les émeutiers de 2005 à se réfugier dans les trafics et les terroristes d’aujourd’hui dans une nourriture plus spirituelle appelée Islam Radical. Le mécanisme intellectuel paraît bien semblable. Il existe aussi un phénomène de surenchère.

En 2005, on brûlait des voitures et on les comptabilisait. Les banlieues entraient dans une compétition. Lequel allait en brûler le plus? ©  www.lemediascope.fr

Aujourd’hui la mécanique est un peu la même. Les différents groupes terroristes sont entrés en compétition. Qui va frapper le plus, le plus haut, le plus fort, le plus souvent.

C’est une fuite en avant. Le désespoir, l’absence de projets terrestres, le sentiment que rien ne changera, jamais, font que les personnes se tournent vers des paradis artificiels, hier la coke, la came, les filles. Aujourd’hui l’envie si forte de mourir en martyrs, d’être aimé, choyé, dans d’autres contrées toutes aussi artificielles. Le paradis, l’au-delà. Toujours dans la surenchère.

N’oublions pas que même les jeunes sans casier ni case prison sont « équipés » par la même base logistique que celle des dealers : planques, voitures volées et maquillées, papiers d’identité, armes et explosifs, blanchiment et recyclage de l’argent … ». ©  www.lemediascope.fr

(Vidéo) Procès de Michel Neyret: « Il est allé jusqu’à dire

qu’il avait commis des fautes »

Voir aussi : (Vidéo) 2017 : Hollande prévoit une baisse d’impôts pour les ménages modestes

(Vidéo) 2017 : La défaite de Marine Le Pen prédite par son père Jean-Marie Le Pen ( 1er mai)

(Vidéo) France 2 : Elise Lucet en larmes pour son dernier JT de 13h

+

France 2 – Bruel fait-il chuter les audiences ? ( 13 h Marie Drucker) / TF1 ( Claire Coudray)

(Vidéo) Salah Abdeslam : « J’aurai refusé de le défendre” (L’avocat Gilbert Collard)

(Vidéo) Immobilier : acheter ou louer ? ( faibles taux d’intérêts)

 

Médias Infos : Actualités, assurances, emprunt, Argent, Frais, A la Une, Éditos, Blog, Bourse,, Voyages, Edition abonnés, faits divers, Second Life, interviews, santé, Commerce, Europe, assurance 2, OMC, Commerce, renonciation Conférences, assurance vie, Politiques, Marisol Touraine, Société, ABC, Monde, NKM, Économie, Médias, assurance 3, Claire Chazal, Sports, Terre, chirurgie esthétique, clinique, Sciences, consommation, chirurgie esthétique, immobilier, Education Nationale, Débats, Culture, International, sémantique, Aréva, préjudices, génétique, Terres rares, patients, CNRS, Emmanuel Kessler, programmes TV, stars 2, euro, France, Publicis, Tourisme Banque, Blog EL, Bourse, débouté, Sicav FCP, Livret A, Épargne, Poker, honoraires avocat, Crédit Immobilier, livres, Tube, Festival de Cannes, Topfilms, Tube 2, ACBM, Tube 3, Tube 4, International, stats économiques, conseils, SAB, indices économiques, Clients EL, associations, santé, justice, Interviews, Interview 2 , Interview 3, Stars 3 , chanteurs, International, BFM Business, Vidéo d’entreprises, cinema, moto, motos 2 , Public Sénat lemediascope.fr

Animateurs TV, absence certificats, Rhinoplastie, animateurs tv, refus, Liposuccion, Top meilleurs, ACBM, Chirurgie esthétique du ventre, conseils, Lifting du visage, beauté, Interview 4, Interview 5, Interview 6, Interview 7, photos, photos 2, fautes, Santé 8, maquillage, stars , Le botox, Santé 7, Nabilla, jurisprudences, Tribunal, Tribunal 2, Santé 1, médecins, absence 3, Dernières Actualités, Interventions, Web, Refus , Cour de Cassation , Appel, Santé 9, Droit Internet 2, absence 3, refus 2, expertises 2, TF1, préjudice 2 , Vidéos, sanctions, absence 4, sanctions 2 ,absence 5, meilleurs, santé 4 , ACBM, Internet, meilleurs, , absence 6, consommation, absence 7, meilleurs 3, sanction, santé 5, Blog, expertises, Débouté Droit Internet, audio, audio 2, TopFemmes, Expertis, Expertis 2

Partager :

Tags: , , , , , , , , , , , , , ,

Partager :
 



Retrouvez lemediascope.fr sur :
Retrouvez-nous sur Facebook     Retrouvez-nous sur Twitter     Retrouvez notre flux RSS     Abonnez-vous pour recevoir nos articles par mail.    

L'actu>>

(Vidéo) Discours Macron : suffira-t-il à mettre fin à la crise des « gilets jaunes » ? ( hausse de 100 euros du Smic, baisse de CSG…)
«Gilets jaunes» Bordeaux : Un manifestant perd un œil dans les affrontements – un autre a eu la main arrachée par une grenade
TF1 audience « Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ? » / M6  » Zone Interdite »/ France 5 « A consumer avec modération »
Débat Marine Le Pen face à Macron « J’étais très fatiguée… » ( entre-deux-tours de l’élection)
« Gilets jaunes » : Pourquoi Macron a t-il recadré Benjamin Griveaux ? les audiences tv sont-elles boostées par les « gilets jaunes » ?
gilet jaune  » en mai 68 Il était inconcevable de piller ou mettre le feu à des habitations » ( Henri Weber )
TF1 audience  » L’Étrange Noël de Jeff Panacloc » devancé par France 3 / « Téléthon 2018 – La grande fête » sous les 7% ( Nagui -Sophie Davant )
Gilets Jaune : Macron réagit après l’acte 4 ( samedi 8 décembre)
« Gilets jaunes » : Trump ironise sur les accords de Paris «Les gens ne veulent pas payer » ( pour le Climat )
Média : pourquoi le PSG qualifie «L’Equipe» de….. « média de désinformation » ?
Xavier Niel (Free) défend Macron « On a un super président qui fait des lois formidables! »
(Vidéo) « Gilets jaunes » acte 4 : 115.000 manifestants en France ( 89.000 forces de l’ordre mobilisées )
Franck Dubosc ne soutient plus les «gilets jaunes», « c’est du passé, monsieur»
TF1 audience finale « The Voice Kids 2018  » ( en baisse) / »Téléthon 2018 : ( Sophie Davant – Cyril Féraud ) ( très faible sur France 3 )
Castaner porte plainte contre Dupont Aignan après ses propos dans « Quotidien » (TMC)
(Vidéo) Blocage des lycées à Grenoble: Une lycéenne «défigurée» par un tir de lanceur de balle de défense «J’avais un grand trou dans le menton »…
Le choc d’images de lycéens à genoux interpellés par la police (Mantes-la-Jolie) – Réaction du ministre ( Blanquer)
TF1 audience « Balthazar » ( Tomer Sisley ) / M6  » « Papa ou maman  » /  » Orelsan le Concert évènement » (TMC)
TF1 audience Edouard Philippe ( 20h) / France 2 ( 20h) /  » Le 20h Le Mag » ( au plus haut) / TPMP ( Nolwenn Leroy)
(vidéo)  » Macron a été élu par défaut » (une gilet jaune)

opinionscope>>

Macron : a t-il eu raison de vouloir rendre hommage à Pétain ?

Chargement ... Chargement ...
Tous les sondages